Now

Principalement basé dans le quartier d’Outremeuse à Liège (je suis de retour depuis 2011 à peu près, après presque dix années bruxelloises) on partage un bureau avec Pierre, mon frère de design au sein de PLMD (pleaseletmedesign), le studio de design graphique qu’on a monté en 2004.

En 2015 j’ai commencé à tourner pas mal avec It It Anita et on a lancé le label Luik Records et l’agence de booking / management qui va avec: Luik Agency. Depuis septembre 2018, Jean-Baptiste m’a rejoint pour développer les éditions musicales (le publishing) et ça va nous occuper un max en 2019.

Avec It It Anita on vient de sortir notre quatrième disque, Laurent. Grosse tuerie. Écoute.

Avec Luik Agency, on manage principalement quatre groupes: Annabel Lee, Lenny Pistol, Endless Dive et The Brums. On s’occupe aussi de leur booking, et puis aussi de celui de Alaska Gold Rush, Elvin ByrdsMambo, Lysistrata (FR), Flowers (NL) et J. Vega (ES) pour Belgique.

On vient de sortir les albums de Endless Dive et Lenny Pistol. Celui de Jeremy Walch sortira le 19 avril et ceux de Elvin Byrds, Bison Bisou, Alaska Gold Rush sur Luik Records pour 2019. Mais je vois déjà bien venir les imprévus et je sens qu’on va bosser sur beaucoup plus de trucs que les prévus. Tu peux déjà écouter tout ce qu’on a sorti jusqu’à présent sur notre playlist Spotify ou nos clips sur YouTube.

Une autre occupation qui nous prends pas mal de temps c’est le podcast qu’on a monté avec Pierre (le même que celui cité plus haut) et Gil, qui s’appelle Amour, Gloire & Chips. Un podcast qui alterne de manière hebdomadaire un épisode avec un.e invité.e, avec qui on cause de plein de trucs divers mais de culture en gros, et puis des épisodes plus courts dans lesquels on est « juste nous » et on se présente des découvertes, du small talk et des anecdotes. On a fait une longue pause parce que fin 2018 c’était chaud tournée It It Anita (pour moi) et travail (pour Gil) et école (pour Pierre). On est sur la relance là, va écouter les précédents épisodes, c’est assez fun, promis.

Et puis j’ai toujours l’intention de poster plus régulièrement mes photos argentiques, prises à l’Olympus Mju-II, sur Instagram mais là aussi j’en suis à la traine. Peut-être que le fait d’en parler ici va me rappeler d’en poster plus souvent?

Finalement tout ce qui précède est plutôt un /about qu’un /now. Tout ce que je sais concernant le /now c’est que j’ai envie d’écrire un peu plus sur ce blog et d’écrire un peu plus en général. Mais ça je le dis tous les six mois. Et puis il y a cette petite lettre qui m’obligeait à t’écrire un petit mot toutes les semaines mais je l’ai mise de côté en 2018 pour diverses raisons. Elle va sans doute réapparaître, tu peux t’y abonner ici.

Voilà, c’est la version du 10 février 2019 de cette page Now. L’année a déjà commencé sur les chapeaux de roues. Et si tu veux en savoir plus sur la page /now, va lire ça. Et ma page sur nownownow est là, toi aussi tu peux avoir la tienne.