Categories
House of my dream / Maison de rêve

Ma maison de rêve. Genèse.

Non mais c’est quoi cette petite maison que tu dessines tout le temps, partout? Tout le monde sait dessiner ça, pourquoi tu t’obstines. C’est même comme ça que les enfants dessinent une maison, il n’y a pas de quoi en faire un compte Instagram.

C’était en 2017, le 2 janvier. Comme tous les 2 janvier on est soudain rempli d’une nouvelle énergie, une énergie qui excite, qui pousse à faire des choses, à imaginer de nouveaux projets et on avait pris le temps de ne rien faire. Rien faire ça ne veut pas dire qu’on ne fait rien. Ça veut dire qu’on fait des choses qu’on a envie de faire, sans se mettre de pression, sans « obligation de résultat » comme on le dit dans le code civil, alors j’ai pris une règle et j’ai fait ce dessin:

J’aime bien les lames de mon plancher
qui prolongent les lignes du sol et la pointe du toit.

Ça a dû être vraiment très important pour moi d’étudier ce dessin à l’époque. J’avais dû prendre ça très à cœur pour aller jusqu’à l’appeler « Étude 1 ». Peut-être me sentais-je en Maîtrise de dessin de petites maisons, avec un diplôme de dessin de petites maisons à la clé? Mais d’un autre côté, il m’a effectivement bien occupé ce dessin. Il y a eu des centaines d’autres « études » après celle-là. Une maison dans un carré, dans un rectangle, les murs plus ou moins hauts ou l’angle du toit plus ou moins obtus. Une recherche sur les proportions et la grille de construction, en tiers, en quarts, en sixièmes.

C’est finalement en allant rechercher mes enfants à l’école 6 mois plus tard que j’ai dessiné avec une craie qui trainait sur le sol cette version beta. Ce dessin, dans une grille en tiers, a donné naissance à la version 1. Tiens, regarde.


Bon, vu d’ici, ça semble un peu abusé ton truc. Mettre six mois à faire un dessin aussi naïf, on dirait qu’il est d’une perfection inouïe, qu’il est sacré et que c’est très important. On dirait que c’est une très grande chose. Alors que ce n’est qu’une petite maison.

Mais je n’y peux rien, c’est le propre des obsessions, des idées répétitives qui s’imposent d’elles-mêmes, bien qu’on reconnaisse que c’est carrément fou et qu’on soit les seuls à penser que c’est important.


Sinon, la marche à suivre pour construire cette version 1 — car ce n’est pas impossible qu’elle évolue vers une version 2 même si ça fait 3 ans qu’elle n’a pas bougé — n’est pas bien compliquée. Si tu veux t’amuser à retrouver les étapes, c’est assez simple, ça devrait te prendre une ou deux minutes.

Une petite cerise sur ton gâteau. Ne prends pas à la légère les choses qui te semblent un peu inutiles ou anodines. Parfois ça va t’obséder, ou t’animer, pendant longtemps. C’est comme ça que le facteur Cheval à construit son palais, en ramassant des petits cailloux pendant 33 ans, en les fourrant dans ses poches durant ses tournées et en les disposant naïvement en forme de « Palais Idéal ». Fais les choses d’abord pour toi, tu verras après pour la fortune et la célébrité.

Par contre je vais continuer à imprimer, dessiner, graver et fabriquer cette petite maison avec tout ce qui me passe dans les mains, et peut-être que je vais aussi la proposer à d’autres, pour qu’elle.il.s se l’approprient et n’en fassent qu’à leur tête.

Tu peux aller voir les débuts du projet et suivre la page Instagram HOMD.MDR et si tu as envie de dessiner des petites maisons, n’hésite pas et envoie-moi tes expérimentations.

Tout se retrouvera à un moment ou un autre dans cette catégorie: House of my dream / Maison de rêve.

1 reply on “Ma maison de rêve. Genèse.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.