Categories
Note

Trente-neuf trucs en deux mille dix-neuf

Je ne savais pas combien de « trucs » mettre dans cette liste alors je me suis dit que 2019, c’était 20 et 19 et que 20 + 19 ça fait 39. Voilà un petit retour en arrière et 39 petites combines de 2019.

Une tête de mort à Ebullition en Suisse
9. Tu la vois?
  1. Je me suis réveillé avec un feu de bois le 1er janvier 2019.
  2. J’ai trouvé une cacahuète avec 4 cacahuètes dedans mais je n’ai pas pensé à la photographier. Il faut l’imaginer.
  3. Après m’être fait voler mon sac à Barcelone en novembre 2018 j’ai dû me racheter un agenda. Après quelques recherches, j’ai découvert le Hobonichi Techo, fabriqué par une compagnie japonaise, un peu cher à faire venir jusqu’ici mais de tellement bonne qualité et conçu de manière intelligente qu’il m’est devenu indispensable.
  4. Une de mes obsessions c’est les systèmes d’organisation et de gestion du temps — alors que je suis le mec le plus désorganisé et toujours en retard. Le 3 janvier 2019 j’ai créé un système de planning fait de 12 blocs de 25 minutes. Je ne l’ai jamais appliqué mais j’ai quand même l’impression d’avoir été un peu plus organisé et moins en retard en 2019.
  5. J’ai encore acheté plus de livres que je ne pourrai en lire. Mais les avoir autour de moi, c’est déjà très rassurant.
  6. Je n’ai jamais vraiment arrêté de dessiner ma maison de rêve même si je ne la postais plus sur internet.
  7. Avec It It Anita on a fait plus de 70 concerts dans 8 pays différents.
  8. Mes parents sont venus me voir sur scène pour la première fois en six ans. Apparement ils s’étaient fait une mauvaise image de cette « musique de sauvage » puisque ma mère est venue nous voir à nouveau six mois plus tard.
  9. Durant un de nos shows en Suisse, j’ai vu une tête de mort super stylée dans les ombres et les défauts d’un mur.
  10. Depuis octobre 2019, une partie de la team Luik Music (notre label, agence de management et de booking) est salariée à temps partiel et c’est achievement assez important dans la vie d’une structure indépendante comme la nôtre.
  11. On a d’ailleurs bossé sur onze sorties dont on est très fiers.
  12. J’ai eu la chance d’être entouré d’une équipe incroyable au sein du label et de l’agence et on prépare une année 2020 de feu.
  13. Cinq groupes de la Luik Fambly ont joué aux Nuits Botanique. C’était quand même pas mal.
  14. Et puis quatre groupes au festival de Dour, c’est pas mal non plus.
  15. Céline règle tellement bien son Spotify que je découvre chaque semaine des super morceaux grâce à elle. Certaines choses se retrouvent et se retrouveront encore dans nos Luikster shows.
  16. La veille de mon anniversaire mes amis sont venu chez moi avec des souvenirs d’enfance, d’adolescence ou de « pré-adultat » et on beaucoup rigolé.
  17. C’est le nombre de pizzas qu’on a commandé pour nous tous, ce soir là (17).
  18. Ah oui j’ai eu 40 ans.
  19. Et j’ai passé ce cap dans le van, en roulant vers Tulle (FR) avec It It Anita.
  20. Le 17 juillet, avec Céline et les kids, nous étions sur la route des vacances et durant notre halte à Bordeaux, grâce à des phénomènes astro-météorologiques favorables, nous avons pu observer Saturne à l’oeil nu. Saturne, la planète.
  21. Deux jours plus tard nous étions dans une cabane en bois en plein milieu du désert espagnol, à 30 minutes en 4×4 de la première ville et c’était très calme, il y avait uniquement des livres, un hamac, le soleil et nous.
  22. Par contre j’ai lu La Lettre à Helga pour la deuxième fois. Ça ne m’arrive pas souvent de lire des livres deux fois, j’ai déjà pas le temps de les lire une seule fois, ça méritait d’être noté.
  23. Léon a commencé l’année en étant toujours un petit garçon, même s’il était « chez les plus grands » dans son école primaire. En septembre, il est passé en première secondaire, il est devenu un pré-ado autonome qui prend le bus tout seul pour aller faire du skate en ville avec ses potes. Le passage d’un « Léon » à l’autre a été assez brusque.
  24. Véga, elle, n’a pas encore changé d’école et elle me fait toujours super rire avec son humour absurde, je me demande de qui elle tient ça.
  25. Avec Pierre et Gil on a enregistré un épisode de Amour, Gloire & Chips « en live », avec du public! C’était avec Greg, qui animait un autre podcast: Ponk.
  26. On a d’ailleurs investi dans du matériel plus mobile et on a recommencé à être réguliers dans la sortie des épisodes.
  27. Le 31 octobre 2019, durant l’enregistrement d’un épisode de avec Fanny Ruwet, j’ai décidé d’arrêter de boire de l’alcool. Pour la coïncidence de calendrier c’était aussi un 31 octobre, en 2015, que j’ai décidé d’arrêter de manger de la viande — un an après avoir tenté un régime paléo rempli de viande.
  28. J’ai vu Fleabag et j’ai dit dans cet épisode que « c’était la meilleure série de ces 10 dernières années » mais il paraît que ça se dit pas alors que je le pense très fort.
  29. En novembre j’ai recommencé à envoyer Ma Petite Lettre après 18 mois.
  30. J’ai aussi recommencé à écrire des petites lettres en vrai, avec un stylo bille, du papier, un timbre et un envoi postal. C’est un autre rapport au temps, aussi intéressant. D’ailleurs tu peux m’envoyer un courrier au 9, boulevard de l’Est à 4020 Liège (Belgique) et je te répondrai.
  31. J’ai également découvert un nouveau modèle de carnet — je voulais tester autre chose que le classique Moleskine — et le format, le nombre de page et la flexibilité du Zequenz (à peu près 18 x 12 cm, 280 pages) m’a permis de l’avoir avec moi constamment et de dessiner et d’écrire encore plus.
  32. On a relancé L’Amicale Books, notre maison d’édition indépendante, après 4 ans de stand-by et le premier objet que l’on sort c’est un Monthly Planner, un agenda hyper simplifié, à dater soi-même — l’absolu contre-pied du Hobonichi Techo.
  33. Le festival de design qu’on a monté en 2017, le Fig. Festival, s’est encore enrichi d’une super édition en février 2019 et celle qu’on prépare pour février 2020 s’annonce mirobolante.
  34. Benjamin, graphiste et co-fondateur du Fig, s’est acheté une imprimante Riso et c’est également une des raisons pour lesquelles on a eu envie de relancer L’Amicale Books.
  35. On est parti visiter Berlin en famille, une capitale à la fois paisible et surexcitée.
  36. C’était un chouette voyage en train, d’à peu près 6h, et comme dit le proverbe que je viens d’inventer: « Outre la destination, le chemin c’est aussi bien, en train. »
  37. C’était le dernier jour de décembre, on a quitté Berlin vers 15:00 et après des retards de trains en cascade, on a failli passer notre réveillon dans un wagon entre Aachen (DE) et Welkenraedt (BE). On est finalement arrivé à la maison à 23:30 pour se faire des pâtes.
  38. Et je me suis endormi avec le même feu de bois — voir point 1. — ce 31 décembre 2019. La vie n’est pas une ligne droite, c’est une boucle.
  39. Boucle de feu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.