Mémoire vide

Poster tous les jours mais essayer de ne pas raconter les mêmes histoires. C’est ça l’idée, mais j’ai quand même l’impression que c’est ce qui va se passer pendant un temps, puisque je suis encore dans l’expérimentation de cette nouvelle quotidienneté et que, ce qui m’anime surtout dans ce que j’écris ces jours-ci, c’est l’écriture.

Par contre, écrire tous les jours et risquer de raconter les mêmes choses, ça permet de trouver des pattern, des motifs, des répétitions, dans ce qui nous trotte dans la tête. Et ce matin, je me suis rendu compte qu’un sujet dont je parle très souvent, c’est la mémoire. Et surtout celle que je n’ai pas.

Déjà dans dans l’article d’hier, ensuite dans un petit article que j’ai écrit pour le nouveau magazine Sirop (que je posterai ici bientôt), sinon je tombe régulièrement sur la phrase « Je n’ai pas de mémoire » en rouvrant des Morning Pages au hasard, et puis j’ai un petit projet de tatouage / jeu de mot avec « mémoire » depuis un moment — heureusement que je l’ai noté dans un carnet.

Je posterai bientôt l’article du Sirop.

J’ai même un jour acheté le roman d’un auteur italien que je ne connaissais pas simplement parce qu’il s’intitulait « Mémoire du vide ». En le consultant ce matin après avoir écrit avec mon café (enfin, j’ai écrit avec mon stylo, mais je buvais du café pendant l’acte) j’ai retrouvé un marque page à l’intérieur. C’était la carte de l’école maternelle de Léon, quand nous habitions encore à Bruxelles, ce qui me permet de dater avec la précision du carbone 14 (c’est à dire à 40 ans près) que cette histoire de mémoire me turlupine déjà depuis 2009 ou 2010.

Parmi les Morning Pages que j’ai consulté ce matin et qui parlaient de mémoire, j’ai retrouvé cette phrase, notée il y a quelque mois:

C’est triste d’attendre qu’elles s’effacent des mémoires pour vouloir se souvenir des belles choses.

Alors écrivons les belles choses et peut-être qu’un jour ira s’y réfugier.

3 comments

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.