Categories
Ecrire Note Process

Ranger les lignes

Je n’ai pas encore réussi à rentrer le moment « écrire l’article du jour » dans la routine de mes journées. J’ai les Morning Pages, déclenchées par la préparation du café filtre du matin, j’ai le post quotidien sur Chair Journal, déclenché par je sais pas quoi, mais sans doute parce que j’y pense tous le temps, donc je le fais, et puis j’ai encore 2-3 trucs divers que je que je fais tous les jours. Mais l’écriture de l’article du jour, c’est pas encore fluide. Ça va venir.

Je cherche à faire rentrer ça dans une routine pour ne plus y penser. Ou plutôt, y penser constamment sans y penser, pour que ça devienne un réflexe de saisir les choses qui m’ont éveillé la veille et les synthétiser en quelques lignes dans le post du lendemain.

Pour ça, et pour s’améliorer dans une discipline, essayons de nous poser à nos bureaux, ateliers, studios, tous les jours à la même heure, faisons, et voyons ce qui arrive.

Et me poser à mon bureau, c’est ce que je n’ai pas du tout eu le temps de faire aujourd’hui — parce que le vendredi c’est ravioli — si tant est que « ravioli » veuille dire « le bordel dans l’agenda ». Et donc, toute la journée, j’ai dû faire plein de truc de ravioli mais à 18:00 je n’avais toujours rien à dire ni écrire. Finalement je prends le temps de me poser à mon bureau, sans savoir ce que je voulais écrire.

J’ai ouvert mon carnet et la dernière note était issue d’un message de message de Maureen suite à cet article et au dessin qui l’illustre. « On dirait que les lignes du carnet sont rangée sur la page d’en face ».

Ranger les lignes.

C’est à ça que me servent les carnets. Ranger des lignes pour ensuite les déposer ici.

J’ai pris mon Pentel Sign Pen, un de mes outils préférés pour faire des lignes, j’ai fait des lignes et je les ai rangées sous le titre — d’ailleurs, avec Maureen et Benjamin, on parle de ce marqueur dans l’épisode de 3 de Amour Papier, notre podcast qui parle de notre amour du papier et de la papeterie.

Et pendant que je dessinais ces lignes droites, les lignes de ce post s’écrivaient dans ma tête. Alors je les dépose ici.

2 replies on “Ranger les lignes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.